Récit de Viatcheslav Répine,

traduite du russe par Tilda Lovi

On vient d'annoncer à Jean Lode la mort de Jacques, son frère. Il ne sait d'abord comment réagir, comme si la perte n'était guère sensible. Mais le voici bientôt porté par la vague des souvenirs, parfois plutôt amers. C'est que Jacques et lui n'étaient plus si proches depuis longtemps. Et ils n'ont pas fait que partager père et mère...

La nouvelle suit les pensées de cet homme pris entre souvenirs et bilan. L'inquiétude, l'incompréhension, l'angoisse même, explorées avec finesse, accompagnent ce regard rétrospectif qui interroge en sourdine aussi bien les liens familiaux que les choix de vie, leur différence... Y a-t-il vraiment un sens à tout cela ?

Jean et Jacques, récit, version démo (format pdf)