rubon149 Ahmed Kélimatov | Akhmed Kelimatov | Келиматов Ахмед

Musulman traditionnel convaincu, ex-enseignant de littérature russe à Grozny et ex-colonel des services spéciaux russes, c’est aujourd'hui un militaire à la retraite, qui vit et travaille à Moscou, est consultant auprès de divers organismes de lutte contre le terrorisme.
Il a consacré plusieurs ouvrages à la guerre dans le Caucase du Nord. Il y témoigne de son expérience de chef d’un régiment de milice composé essentiellement de Tchétchènes ayant participé aux combats contre les troupes du général Doudaïev, président indépendantiste autoproclamé durant la première guerre de Tchétchénie.
Blessé, Ahmed Kélimatov se retrouve sur la liste noire des groupes d’intervention de Maskhadov qui entrèrent dans la ville de Grozny pour la « nettoyer » après son évacuation par les troupes fédérales russes. Pour ne pas être fusillé dans sa cour, il a dû fuir sa patrie avec ses proches dans une voiture sous les tirs des hélicoptères fédéraux et a réussi à prendre par miracle un des vols militaires décollant de Mozdok pour Moscou… La famille est arrivée à la base militaire près de Moscou en robe de chambre, en plein automne...

plume

Ahmed Kélimatov écrit comme il voit et comme il pense, parfois avec une profusion toute orientale, mais des plus profitables au lecteur intéressé, lentement mais sûrement submergé pas des informations graves et inédites, apportées avec prudence. Sans se bousculer…Ce n'est pas un écrivain professionnel. Avant d'écrire, l'auteur marche des heures dans les bois pour réfléchir, décider ce qu’il va dire. L'éditeur de cet ouvrage a dû en faire, avec lui, de ces promenades de méditation !..C’est avec un certain malaise qu’il raconte les événements vécus, car l’auteur a assisté aux bassesses humaines les plus viles (qui marquent, comme on le sait, toutes les guerres), aux contradictions spirituelles et culturelles qui déchirent son peuple aujourd’hui, mais a aussi été témoin de sa pureté et de sa grandeur originelles, qui étonneront bien du monde. L’islam de ce livre est noble et humaniste. Cet islam est très peu connu en Occident… Ce livre représente un premier inventaire, qui se veut des plus complets, des « événements tchétchènes », englobant la période de deux guerres. Cependant, en se lançant dans ce travail de chroniqueur, l’auteur a pris des vrais risques, pour sa vie et la vie de ses proches. Car l’Histoire non seulement n’est pas finie, mais elle se répète…

quelques mots de l'auteur

extrait de l'ouvrage

« Il y a quelque temps, avant de rentrer à Moscou d’un voyage en Tchétchénie, j’ai fait un détour jusqu’à l’endroit où se dressait autrefois ma maison, puis j’ai visité les sépultures des miens. Sur le trajet du retour, au poste-frontière de Tchétchénie situé près de Mozdok, un jeune lieutenant de l’armée fédérale s’est approché de ma portière et m’a demandé : “Avez-vous signalé votre présence au bureau du commandant pendant votre séjour en Tchétchénie ?”

Un frisson me parcourut le corps. En l’espace d’un instant, je m’étais imaginé comme un homme sans patrie.

Je lui répondis par une autre question : “Et vous, avez-vous demandé l’autorisation de venir en Tchétchénie ?”

Le jeune lieutenant est resté bouche bée. Nous nous sommes regardés droit dans les yeux ; nous nous étions compris… »

Ahmed Kélimatov