par Bernard Langlois, blog

Politis, « En vrac »

12.3.2009

« Et deux mots encore, pour rester dans la littérature, puisque le Salon du livre ouvre bientôt, où vous irez peut-être. Je voudrais réparer un oubli et vous signaler une nouvelle maison d’édition, qui a déjà deux ans d’âge, créée et dirigée par un Russe qui eut jadis maille à partir avec le régime soviétique. Viatcheslav Répine vit maintenant à Paris depuis une vingtaine d’années et écrit en français, dans une langue à laquelle Borer n’aurait rien à redire ! Témoin ce roman, Antigonia, qui raconte l’histoire d’une amitié, pas toujours simple à vivre, entre deux écrivains, l’un russe, l’autre américain. Quant à sa maison d’édition, Temps & Périodes, elle propose à votre attention des livres de belle texture et de présentation soignée : littérature russe contemporaine ou classique (Tolstoï, Pouchkine…). Un tour sur son site vous en apprendra davantage (et pardon, cher Répine, d’avoir autant tardé… »

Politis

L'hebdo indépendant et engagé, blog de Bernard Langlois