Noelle reduit  photo 044 265x300 Anna Gavalda séduit les RussesNoëlle Rollet

Anna Gavalda ne fait pas sensation que dans l'Hexagone. Après avoir déjà conquis l'Allemagne, la voilà à l'assaut de la Russie... ou plutôt est-ce les Russes qui se ruent sur son roman La Consolante, paru en France en mars 2008, qui vient de sortir en Russie, où il s'est déjà vendu à quelques 300 000 exemplaires. Pour ses lecteurs qui ne se contenteraient pas d'acheter son livre sur Ozon (l'équivalent d'Amazon), où elle caracole en tête des ventes, elle est d'ailleurs allée présenter son ouvrage en Russie et signé moult autographes. Elle emboîtait ainsi le pas, longtemps après, à ses ancêtres qui avaient vécu à Pétersbourg.

Michel Houellebecq et Frédéric Beigbeder avaient déjà la faveur du public russe, même bien avant leur « prestation » insolite, comme il y a quelques mois, lorsque, durant la présentation des leurs ouvrages à Moscou et en présence de l'Ambassadeur de France à Moscou, l'un de deux écrivains avait demandé que leur soit servie... de la vodka russe. Pour se rincer la gorge ?..
Cet été, c'est pour Marc Levy que s'étaient engoués les clients d'Ozon... La Russie serait-elle la nouvelle terre d'accueil de nos auteurs à succès ? Ils s'y portent bien, en tout cas, et s'y exportent avec fracas, mais assurément sans pertes : le marché est vaste...